Que ce soit de grandes entreprises ou même des petites structures, l’été devient une opportunité de faire du chiffre sur les stations balnéaires. Pendant les mois de juillet/août, certaines entreprises n’hésitent pas à déployer leur activité sur les côtes afin de suivre les vacanciers. Au mois d’août particulièrement, les villes côtières connaissent une forte affluence devenant alors un avantage considérable pour toutes les entreprises. Les structures locales peuvent en profiter comme les grands groupes en se développant sur ces territoires.

Uber surfe sur les vacances

À l’occasion des vacances, Uber a souhaité se développer dans 14 villes côtières pour profiter de la demande saisonnière très accrue. Le service de VTC toujours plus populaire à Paris a fait le choix de s’installer uniquement pour l’été dans des villes comme Arcachon ou même Deauville. Tout comme dans les grandes villes, les vacanciers recherchent aussi un service pour se déplacer durant leurs vacances. Déjà développé dans 300 villes françaises, le service s’installe à partir du 2 juillet dans des villes en bord de mer ou qui accueillent des festivals durant l’été. Leur population durant cette période se multiplie et l’entreprise américaine l’a bien compris. L’objectif est de faire appel à des VTC de la France entière ou même aux chauffeurs parisiens pour répondre à une forte demande dans les stations balnéaires. Il s’agit de suivre le client durant ses vacances pour continuer de réaliser des chiffres d’affaires conséquents. Uber s’est rendu compte d’une consultation accrue de l’application par les clients dans ses villes durant l’été. Ils ouvrent la plateforme dans l’espoir de pouvoir trouver un Uber dans les alentours, c’est pourquoi l’entreprise a voulu répondre à ce besoin.

Et elle ne s’arrête pas là, Uber compte aussi proposer son service de livraison de plats cuisinés à domicile, Ubereats. Les vacances restent un bon credo pour le géant américain. Les vacanciers cuisinent peu à cause d’un manque de temps et d’envie. Installer ce service en plus des VTC pourrait s’avérer avantageux pour l’entreprise mais également pour les restaurateurs et les clients. Par rapport aux villes où l’application est implantée, l’entreprise américaine a fait la promesse de livrer à domicile sur les marinas ou même sur la plage, un service qui devrait séduire les vacanciers.

Une nouveauté critiquée dans les stations balnéaires

Mais l’arrivée du service de VTC dans les stations balnéaires ne ravit pas tout le monde, bien au contraire. Dans la majorité des villes où Uber a annoncé s’installer, les taxis voient cette initiative comme un affront. Si la Capitale a déjà fait face à ce type de problème, les stations balnéaires découvrent tout juste les conséquences de l’arrivée d’Uber. Les taxis accusent l’entreprise américaine de concurrence déloyale et demandent aux préfectures et aux mairies de réagir. Ils espèrent pouvoir endiguer le déploiement des VTC. Même si les taxis locaux souhaitent interpeller leur mairie pour interdire l’arrivée du géant, ces dernières sont relativement satisfaites. La ville de Montpellier, par exemple, estime cette initiative comme une bonne chose pour prendre en charge facilement les touristes à la sortie de la gare. Le débat est infini entre taxis et VTC car ils prennent souvent une grosse part de marché. Mais dans ce cas, Uber souhaite seulement profiter de la période estivale.

Des solutions pour combler le manque à gagner

Dans les grandes villes comme Paris, l’été représente souvent une perte importante. La capitale est très souvent déserte au mois d’août et les boutiques et les petits commerçants n’hésitent pas à fermer pour cause d’un manque flagrant de clients. Pour les grandes enseignes, elles restent souvent ouvertes, mais les chiffres d’affaires deviennent rarement mirobolants. Pour la plupart, elles comptent alors sur leurs magasins qui se trouvent dans les stations balnéaires. Que ce soit pour les marques comme H&M présentent partout en France ou même pour les boutiques haut de gamme, elles disposent toutes d’un emplacement en bord de mer. Il s’agit d’une stratégie gagnante pour les entreprises. Les grandes villes étant souvent désertées, les marques peuvent alors miser sur des meilleurs chiffres d’affaires dans les destinations de vacances.

Que ce soit pour le cas d’Uber ou pour les enseignes, les locaux considèrent souvent ce déploiement estival comme de la concurrence déloyale. Pour une majorité, ils réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaires annuel sur cette période. L’arrivée de grands acteurs inquiète et oblige les petits commerces à trouver des solutions pour se mettre en avant. Ils misent alors sur une production locale ou sur la qualité du terroir. Quant aux grandes entreprises, elles font le choix de se déplacer ou de s’implanter dans les stations balnéaires pour conserver une activité conséquente. La période estivale nécessite souvent de revoir sa stratégie pour de nombreuses entreprises en lien avec les consommateurs.

dynamique-mag.com

L’été et les vacances, une occasion pour les entreprises

Hits: 7

Étiqueté avec :