Ce Jeudi 06 Septembre 2018, le CHAMCI a été reçu en audience par la Ministre du Plan, Mme Nialé
KABA.
La délégation du club était composée de Messieurs:
1. DOUMBIA Mamadou, président du CHAMCI.
2. TOURE Daouda, vice-président.
3. TRAORE Yakouba, SG
4. Cheick Oumar OUATTARA, Président du FONDS CHAMCI POUR LA FINANCE ALTERNATIVE.
5. TOURE Moussa, Directeur Exécutif du FONDS CHAMCI POUR LA FINANCE ALTERNATIVE.
6. DIABAGATE Ibrahima, chargé de communication et de protocole.
Initialement prévue à 17h00, c’est finalement à 18h08 que la délégation du Club des Hommes
d’Affaires Musulmans en Côte d’Ivoire fut reçue par Mme la Ministre qui, d’entrée de jeu présenta
ses excuses pour le retard accusé. Après donc avoir souhaité la bienvenue à ses visiteurs, elle
expliqua que c’est suite à de brèves explications données par M. OUATTARA Cheick Oumar, qui est
également conseillé à son cabinet, qu’elle a accepté de recevoir le CHAMCI.
Le Président du club, en tant que chef de délégation a d’abord réitéré ses sincères remerciements à
Mme la Ministre pour cette attention qu’elle a daigné accorder à ses collaborateurs et lui. Ensuite il
introduisit le SG qui va manifester la joie du CHAMCI quant à la reconduction de leur hôte du jour à la
tête du Ministère du Plan avant de faire une présentation succincte du club et des membres qui
composent la délégation.
A la suite des dirigeants du club, M. TOURE Moussa fit une présentation très élaborée du projet de
construction d’une banque islamique en Côte d’Ivoire. Il rappela à Mme la Ministre que des
démarches très fructueuses ont déjà été entamées avec TAMWEEL qui est une filiale de la BID. Il
souligna également que, suite à une mission qu’il a lui-même effectué dans le mois de Mai au
Sénégal pour rencontrer cette structure spécialisée dans la création de Banque selon l’éthique
musulmane, ils envoient une délégation à Abidjan, le weekend du 15 septembre prochain pour la
signature d’un MOU (accord cadre) entre le CHAMCI et TAWEEL. Mais pour que le club soit le
partenaire local exclusif de ce projet qui coûte si cher aux yeux de ses membres, il faut que l’Etat
Ivoirien à travers le Ministère du Plan, adresse un courrier au Président de la BID, accordant sa
confiance au CHAMCI pour sa qualité et sa capacité à répondre aux exigences d’un tel projet. Car le
« CHAMCI aussi veut marquer l’histoire de ce pays », termina-t-il.
C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Mme la Ministre a félicité le CHAMCI pour toutes ses
réalisations et projets à venir. Elle a surtout encouragé le système de réseautage que représente le
club car selon elle, contrairement aux Chrétiens, les Musulmans ne sont pas très doués à ce jeu.
Quant à la requête du Club, elle y adhère. Et pour rassurer la délégation, elle a demandé à ce qu’un
draft de la lettre lui soit adressé afin qu’elle le valide avec sa signature. Par ailleurs, elle a proposé à
ce que la banque ne s’appelle pas forcement « banque islamique » bien qu’elle doit fonctionner
selon les normes de la charia.
La rencontre prit fin à 19h10.

Cellule communication Chamci

Projet de construction d’une banque islamique en Côte d’Ivoire : le CHAMCI reçu par la ministre Nialé Kaba

Hits: 6

Étiqueté avec :