Pour certains entrepreneurs, la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) est un phénomène de mode qu’il faut suivre, pour faire comme les autres. Pour d’autres, la RSE est juste une stratégie marketing pour glaner une meilleure image de marque et écouler plus facilement ses produits. Mais à Fadco Company, le G Fawzi Darwich s’est imposé cette démarche dès début, presque spontanément.

Soucieux de se démarquer de la routine et de s’investir pleinement dans la construction de la Côte d’ivoire, sa patrie de cœur, M. Darwich, après une première expérience entrepreneuriale dans le secteur du commerce général, s’oriente vers le secteur de la construction. Nous sommes dans les années 1980 et le secteur du bâtiment n’est pas pour ainsi dire en plein boom, plombé par la crise. Mais l’entrepreneur y croit, et surtout garde confiance dans le potentiel de croissance de la Côte d’ivoire, un pays qu’il a aimé dès son enfance à Dabou où sa famille s’était établie. S’étant spécialisé dans la plomberie-robinetterie, le sanitaire et le carrelage, Fadco Company devient rapidement une référence sur le marché avec un credo : mettre le luxe à la portée de tous. Partenaire des plus grandes marques internationales dans le domaine de la plomberie, du sanitaire et du carrelage, Fawzi Darwich a gardé un œil sur les bourses moyennes et développe des produits à prix abordables qui ne rusent pas avec la qualité dont il a fait une marque déposée. Outre le soin qu’il met, depuis le début, à s’impliquer dans la vie communautaire de sa zone d’implantation originelle sur le Boulevard Giscard d’Estaing, en face du brasseur Solibra, M. Darwich met un soin particulier au bien-être de son personnel. Couverture maladie pour tous les travailleurs et leurs familles, espaces de sports pour entretenir la forme avec des cours de sport chaque semaine, et formation pour les plombiers. «Nous avons réussi à donner la formation nécessaire à nos plombiers, à améliorer leurs compétences, à susciter une plus grande conscience professionnelle chez eux. Ils sont désormais nos partenaires de premier rang», souligne avec fierté le P-DG. Qui commente : «Les travailleurs ont besoin de sérénité, de tranquillité pour donner le meilleur eux-mêmes, tout en se sentant à l’aise. Nous avons développé au sein de l’entreprise un esprit de famille et de solidarité dont nous sommes fiers».

Cette année 2018 est particulière pour la société. Sur la route menant à Bingerville, M. Darwich est en train d’achever la construction d’un showroom ultramoderne, le plus grand de toute l’Afrique de l’ouest relève-t-il. Le bâtiment, c’est un investissement de plus de 5 milliards de Francs Cfa quel M. Darwich a réalisés avec ses propres fonds. Une marque I supplémentaire de sa foi et de sa confiance dans la Côte d’ivoire. «Ce nouveau bâtiment, c’est une fierté pour Fadco et pour les Ivoiriens, qui n’ont plus à aller hors des frontières pour retrouver un showroom à l’image de la modernité du pays.

C’est un bel exemple de reconnaissance envers la Côte d’ivoire, et un témoignage supplémentaire de notre confiance dans le futur à long terme de ce beau pays». Fadco , aujourd’hui, a réussi le challenge de répandre ses produits sur le territoire ivoirien, et est bien connu dans les pays  limitrophes. Avec le nouveau showroom bâti sur 10 hectares avec des matériaux rares, Fadco Company entre dans une nouvelle ère et envisage l’avenir avec sérénité.

Son message à l’occasion de la commémoration des 58 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire coule de source : «Notre secteur, le bâtiment, est lié à la stabilité du pays pour sa croissance. Avant tout autre facteur, c’est la stabilité qui amène la prospérité et la bonne santé économique du pays. La preuve en est que, pendant les dix années de crise que la Côte d’ivoire a traversées, l’économie a tourné au ralenti, et dès que la stabilité est revenue depuis 20V, les investisseurs affluent. La fête nationale du 7 août doit être une occasion pour traduire, à travers nos comportements, notre engagement a protéger le pays, à conserver la stabilité et à garantir la paix».

La fête nationale est un moment fort pour exhorter à davantage de travail, car seul le travail paie, conclut cet Houphouétiste accompli qui, à l’image de cette icône tant admirée, insiste sur la nécessité de cultiver davantage la tolérance, le dialogue et la fraternité. «Les valeurs houphouétistes doivent rassembler tous les Ivoiriens. La stabilité du pays est une ligne rouge que personne n’a le droit de dépasser. La culture de la paix et du dialogue pour résoudre les conflits doit être au centre de tout», conseille Fawzi Darwich dont rien n’entame son amour pour sa patrie de cœur, la Côte d’ivoire. Pas même le fait que, contre toute attente, les ce marches qu’il entreprend depuis longtemps Pour obtenir sa nationalité ivoirienne restent sans effet. En bon croyant, et sa foi en la Côte d’ivoire chevillée au corps, il continue de donner le meilleur de lui-même et à investir dans ce pays, apportant sa pierre au processus d’émergence et de transformation du pays.

Émergence économique

FAWZI DARWICH, Directeur général de FADCO

Hits: 3

Étiqueté avec :