Le 1er “Afterwork du Club Afrique Développement” s’est tenu jeudi dernier, 6 septembre 2018.

Devant un parterre de chefs d’entreprises et de femmes et hommes d’affaires membres du Club ou aspirant à le rejoindre, ce nouveau rendez-vous est un moment de partages d’opportunités de business à l’instar de l’ensemble des activités organisées par le Club Afrique Développement.

Espace de renforcement de la proximité avec ses clients il se veut aussi un cadre d’échanges entre la direction de la SIB et les participants afin d’aboutir à une meilleure compréhension mutuelle sur des sujets à fort enjeu, à la fois pour les entreprises et la banque.

La réglementation en matière d’opérations à l’international (transferts, rapatriements, change…) fut au menu de cette 1ère édition, présentée à l’assistance par MM. Arsène KOUADIO-KOUADIO et Abid HALIM, respectivement Directeur du Trade et Directeur des Activités de Marché de la SIB.

Répondant aux préoccupations exprimées, notamment, par Me Ade MENSAH DIAKITÉ, M. Charles AMADOU (Directeur Général de FILTISAC) ou encore M. Patrick ASSI (Directeur Général de LOGIS), les experts ont expliqué que la problématique du traitement des ordres de transferts ne réside pas en une insuffisance des réserves de change du pays – lesquelles se situent à des niveaux rassurants selon les dernières publications de la BCEAO – mais plutôt en la volonté de la Banque Centrale et des banques commerciales de faire respecter la réglementation de change.

Les intervenants ont également souligné l’importance d’une action tripartite pour réussir ce défi, à savoir:

1- Une mise à niveau des procédures internes des banques afin de réduire au maximum les délais d’exécution des opérations de change, tout en respectant la réglementation en vigueur.

2- Une adaptation du mode de préparation des ordres de transferts dans les entreprises et une célérité à intensifier dans la mise à disposition des documents nécessaires au traitement des opérations

3- Une meilleure communication entre les entreprises, les banques et la BCEAO dans l’objectif d’adapter le mode opératoire actuel à la réalité du terrain, tout en considérant les contraintes respectives des différentes parties prenantes.

La SIB, entreprise reconnue pour son engagement notable en matière de promotion de la culture a organisé cet Afterwork dans le cadre surprenant des jardins du Bin Kadi So, transformés pour l’occasion en lieu de réception; il a démarré par une visite guidée de la riche et originale collection d’oeuvres exposée dans la galerie du promoteur d’art africain suivie d’un mini spectacle de chants, musiques et danses traditionnelles.

Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank est un lieu de rencontres et de réflexion dédié à la communauté des affaires engagée en Afrique. Il a pour objet de contribuer à faciliter les échanges régionaux et les débats relatifs à la Coopération Sud-Sud.

Il s’adresse aux chefs d’entreprises et décideurs fortement impliqués dans le développement en Afrique.

Le Club Afrique Développement fédère les acteurs économiques mais aussi les opérateurs internationaux qui souhaitent développer des courants d’affaires et/ou des investissements en Afrique. Il est présent dans huit (8) des pays où est implanté le groupe Attijariwafa bank (Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Maroc, Mauritanie, République du Congo et Sénégal).

SIB

La Société Ivoirienne de Banque lance les “Afterwork du Club Afrique Développement”

Hits: 5

Étiqueté avec :