Une ambiance conviviale dans l’univers de l’entreprise est un élément essentiel au bien-être de tous ses membres et un facteur primordial pour travailler de manière efficace et favoriser la productivité de chacun. En cas de conflit, l’environnement devient irrespirable, la pression et le stress augmentent en provoquant des conséquences difficiles sur les conditions de vie et  pour l’activité de la société. Mais il est pratiquement impossible d’échapper au conflit, partie intégrante dans les étapes de construction d’un groupe et l’entrepreneur doit obligatoirement y faire face à un moment de son destin entrepreneurial. Voici quelques conseils pour régler les affrontements avec pragmatisme et les désarmer en douceur.

Dans le monde du travail, de nombreux différends peuvent entraîner des difficultés relationnelles et professionnelles au sein de l’entreprise, perturbant son bon fonctionnement. Les dégâts sont multiples, avec des situations de mal-être, de démotivation ou d’absentéisme. D’après une étude de Pros-consulte (plateforme d’écoute spécialisée dans le bien-être au travail, ndlr) publiée en janvier dernier, sur 17 000 salariés interrogés, les problématiques de relations difficiles sont la première source de souffrance au travail, avec 28,5 % des appels dont 12,5 % sont dus à des conflits avec la hiérarchie et 5,8 % avec des collègues. Ces problèmes provoqueraient même des coûts pour l’entreprise : selon l’étude de OPP en 2017 (cabinet concentré sur le domaine de la psychologie du travail et des tests psychométriques, ndlr), un salarié passe plus de 1,8 heure par semaine en France à se disputer au bureau provoquant des coûts mensuels et annuels pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Afin de désamorcer au plus vite un conflit au sein de votre entreprise, plusieurs techniques pourraient vous être utiles.

Savoir repérer les sources et les types de discorde

Pour trouver des solutions rapides afin de cesser les conflits à l’intérieur de votre entreprise, vous devrez repérer les fondements de ceux-ci et les analyser. Une mauvaise communication entre salariés, des mésententes sur la façon de travailler, des charges de travail excessives, des jeux de pourvoir, des dysfonctionnements d’organisations, des jalousies entre collègues, des surplus de stress, des absences pour maladie, autant de raisons susceptibles de provoquer des affrontements entre les différents membres de votre entreprise. En les anticipant avec vivacité, vous évitez d’importants débordements et vous ne laissez pas les choses s’envenimer. En règle générale, il existe plusieurs types de conflits dont certains seront à régler en priorité et réclament différentes manières pour les gérer. Celui à prendre avec soin est le conflit destructif qui englobe les compétitions à outrance, les railleries, les rumeurs et les dévalorisations entre les différents protagonistes, provoquant des impacts nocifs sur le travail collectif. S’ajoutent également les conflits d’intérêts, de pouvoir et d’objectifs qui peuvent entraîner des désunions au sein d’une équipe. Enfin, une gestion plus flexible et adaptée à chacun est privilégiée pour les conflits intergénérationnels, d’opinion, de valeurs et de méthodes.

Prendre le conflit à bras le corps

Pour attaquer le conflit de front, entrez dans le rôle de médiateur en proposant aux protagonistes mises en cause de se rencontrer afin d’imaginer ensemble la meilleure solution réalisable pour cesser cette situation et éviter qu’elle se répète dans les mois à venir. Organisez cette entrevue dans un lieu neutre et calme autour d’une table dans l’optique de mettre les choses à plat. Réclamez la version de chaque membre incriminé pour vous permettre de cerner l’origine du problème. Chacun dévoilera ce qu’il ressent en s’appuyant sur des faits précis, sans s’interrompre ou se couper la parole sans cesse. Cela provoquera un apaisement des tensions où tout le monde comprend le point de vue et les actions de chaque adversaire. Ce procédé permettra aux différentes parties de réaliser un travail d’introspection et de reconnaître respectivement leurs torts. Un moyen profitable pour chacun et chacune de tourner la page et de laisser l’animosité derrière eux. Mais dans le cas où cette rencontre ne débouche sur rien, vous devrez trancher et consentir à ce que votre décision provoque la contestation. Votre verdict doit toujours favoriser le bien-être de l’entreprise et du reste de ses membres au détriment de la relation entre quelques éléments perturbateurs.

Créer une bonne ambiance basée sur la confiance et le respect

Il ne faut pas confondre une mésentente d’opinions avec un conflit. Les désaccords sont multiples, mais peuvent être utiles pour votre entreprise. Les débats constructifs favorisent la découverte profonde des problèmes. En tant que dirigeant, il est important d’encourager les salariés et les collaborateurs à échanger ouvertement leurs idées, tout restant relativement présent pour intervenir lorsque cela pourrait finir mal. L’entrepreneur a un rôle à jouer, celui de créer la bonne ambiance pour apaiser les tensions et provoquer une diminution des querelles. Manquer de respect, ne pas maîtriser ses émotions et ne pas communiquer ainsi que maintenir les membres de son entreprise dans un état de stress en tolérant les conflits ne fera qu’aggraver les choses. Au contraire, dire les choses avec une dose d’humour et de politesse vous permettra de transmettre des messages et des directives essentielles sans forcement offenser. Le vocabulaire et le ton que vous employez pour leur parler et les écouter sont tout autant des éléments primordiaux. En adoptant une attitude exemplaire et mesurée, vous donnerez le ton aux autres.

Ces différents conseils vous seront profitables pour briser les conflits au bureau et instaurer un environnement de travail productif, où l’ambiance sera conviviale et sereine. D’autres cherchent à aller plus loin pour apprendre des techniques hétéroclites et se faire accompagner. Des ateliers sont ainsi proposés aux entrepreneurs et managers pour apprendre à gérer les multiples conflits entre équipes ou salariés au sein de leur société. Le CNFCE (Centre National de la Formation, ndlr) organisme de formation pour les entreprises et le Cegos, l’un des leaders mondiaux de la formation professionnelle continue, mettent en place plusieurs de ces apprentissages, pour une durée de deux à trois jours. En déboursant entre mille et deux mille euros, les clients apprennent les bases d’un conflit et les mécanismes pour les résoudre, tout en étant mis en situation par le biais de jeux de rôles.

dynamique-mag.com

Comment régler les conflits au sein de votre entreprise

Hits: 1

Étiqueté avec :