Le secteur des transports représente 7 à 12% du Produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire, a annoncé, mercredi à Abidjan, Benjamin Soro, Directeur de cabinet du ministre ivoirien des transports.

« Le secteur des transports joue un rôle extrêmement important dans le développement de la Côte d’Ivoire, un rôle important dans l’économie nationale. Aujourd’hui la part que représente le secteur des transports dans le PIB est entre 7 et 12% », a déclaré M. Soro à la presse après l’ouverture de la cinquième édition de la concertation Etat/Secteur Privé dédiée au secteur des Transports.

« Nous avons connu ces dernières années une forte amélioration aussi bien au niveau routier, aérien que dans le domaine portuaire », a ajouté le directeur de cabinet, mettant en exergue les efforts du gouvernement pour améliorer l’environnement des affaires et accroître la compétitivité des différents secteurs dont celui des transports.

Cette cinquième édition organisée par le Comité de concertation Etat / Secteur Privé (CCESP), et dédiée au secteur des Transports, vise à apporter des réponses aux préoccupations des acteurs privés du monde des transports aériens, terrestres, lagunaires et maritimes vis-à-vis de l’administration publique.

A ce propos, la Secrétaire exécutive du Comité de concertation Etat/Secteur privé, Mariam Fofana Fadiga a relevé l’importance de cette rencontre qui «favorise les échanges avec les différentes administrations autour de problématiques de l’environnement des affaires ».

« Cette activité s’impose aujourd’hui comme une plateforme d’échanges et de rencontre d’une grande importance dans le processus de Dialogue Public Privé, inscrit au titre des leviers de l’action gouvernementale », a-t-elle indiqué.

Cette édition intervient dans un contexte particulier marqué par les difficultés multiformes auxquelles sont confrontés les différents acteurs des secteurs d’activités et vise à recueillir le niveau de satisfaction du Secteur Privé sur les différentes réformes initiées par le ministère des transports.

Les rencontres sectorielles se présentent comme une tribune privilégiée d’échanges entre les ministères techniques et les principales organisations professionnelles de leur secteur spécifique.

Au cours des quatre années précédentes, les rencontres sectorielles ont été dédiées respectivement aux secteurs du tourisme, du pétrole et de l’énergie, de la construction et de l’agriculture.

Elles ont permis de renforcer le dialogue public-privé au niveau sectoriel, de déceler et de trouver des solutions aux difficultés d’ordre multiforme (fiscalité, financement, formation, procédures administratives…) rencontrées au sein des secteurs visés.

APA

Le secteur des transports représente 7 à 12% du PIB de la Côte d’Ivoire

Hits: 0

Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire