Mantis Group annonce la nomination de son nouveau directeur général en la personne de Philippe Baretaud. Acteur majeur du développement d’AccorHotels en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et dans l’Océan indien au cours de ces dernières décennies, il a mené d’une main de maître l’implantation de l’hôtelier français en Afrique du Sud il y a quelques années, avant de se retrouver au cœur des négociations pour le rachat de 50% du conglomérat sud-africain par AccorHotels en avril dernier. Retour sur le parcours de cet expert du développement hôtelier international qui a débuté sa carrière dans le secteur public français.

Philippe Baretaud est désormais directeur général de Mantis Group, le conglomérat spécialiste de l’hôtellerie, du voyage de luxe et du tourisme d’aventure basé à Port-Elisabeth, en Afrique du Sud, annonce son fondateur et président Adrian Gardiner, dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce mercredi 29 août. D’après lui, cette nomination est l’un des fruits du deal d’avril dernier où AccorHotels rachetait 50% de Mantis Group, pour un montant resté confidentiel.

Expert du développement hôtelier international

Philippe Baretaud, c’est près d’une trentaine d’années dans l’hôtellerie, essentiellement dans les rangs d’AccorHotels. Il rejoint le groupe français en 1989, après quatre ans dans le secteur public. Pendant près de dix ans, il sera au service d’Hotelia, l’établissement d’AccorHotels regroupant les résidences dédiées aux personnes âgées. Son entrée à la direction du développement du groupe en France en 1998 lui ouvre la porte vers une expertise reconnue qui le mènera à la tête de la direction du développement d’Accor UK, puis à celle du groupe au Moyen-Orient, avant de devenir Vice-président et directeur du développement pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

En 2014, la concurrence sur le marché de l’hôtellerie en Afrique s’exacerbe. Le Continent suscite un plus grand appétit des grands groupes internationaux qui ne lésinent pas sur les investissements. L’américain Marriott sort la grand jeu en s’offrant le sud-africain Protea. Cette opération étoffe son portefeuille de 116 hôtels supplémentaires et 10 148 chambres dans sept pays. L’ambition des plus petits qui -comme le panafricain Azalaï Hotels qui annonçait début 2014 165 millions de dollars d’investissements sur quatre ans pour tirer parti de la croissance du voyage d’affaires- multiplient les investissements pour se positionner sur le moyen de gamme, titille l’indifférence des géants également investis sur ce segment.

Architecte de l’expansion d’AccorHotels en Afrique du Sud

Dans la foulée, c’est à Philippe Barteraud que revient la responsabilité de «redynamiser la présence du Groupe en Afrique». AccorHotels le nomme alors Vice-Président directeur et directeur du développement Afrique et Océan Indien. L’homme réfléchit rapidement à une stratégie qui permettrait à l’hôtelier français de mieux suivre le marché africain pour mieux en saisir les opportunités. Le 2 avril 2014 à Casablanca, Barteraud inaugure Accor HôtelService Afrique, une filiale visant à centraliser toutes les opérations de développement du groupe à travers le Continent.

Plus tard, il se fait l’artisan de l’implantation d’AccorHotels en Afrique du Sud, avec l’ouverture de quatre hôtels haut de gamme et de luxe. Depuis lors et ce malgré les défis liés à l’industrie hôtelière sur le Continent, AccorHotels n’a cessé de multiplier les investissements. En 2017, W Hospitality le désigne premier investisseur dans l’hôtellerie en Afrique en termes de nombre d’hôtels en projets et deuxième en termes de nombre de chambres en projets. En quittant la vice-présidence et la direction du développement Afrique et Océan Indien pour la direction générale de Mantis, Baretaud laisse 27 projets de nouveaux hôtels en cours dans 11 pays de la région.

Nouveau garant de la «vision stratégique de Mantis»

Désormais, Philippe Baretaud se consacrera au développement de Mantis, dont les ambitions ne sont pas des moindres. Entré dans le top 10 des groupes les plus dynamiques du Continent du W Hospitality 2017, le conglomérat sud-africain déjà établi sur les sept continents, a l’intention d’étendre son maillage dans le monde en général et en Afrique en particulier. Et selon les confidences de son président à La Tribune Afrique, le groupe est déjà attendue dans des pays comme la Gambie pour son expertise en écotourisme.

«Philippe Baretaud sera responsable de la vision stratégique du groupe Mantis, qui regroupe aujourd’hui plus de 30 établissements, dont des propriétés privées cinq étoiles et primées, situées sur les sept continents», indique la note d’Adrian Gardiner. Artisan du deal entre AccorHotels et Mantis, Baretaud a pris le temps de maîtriser les contours du conglomérat sud-africain. A ce propos il affirmait récemment : «Mantis apporte un véritable héritage africain à AccorHotels et un potentiel d’expansion mondiale». Cette expansion au travers de Mantis, ce sera à lui de la porter et de faire valoir encore une fois son expertise en matière de développement.

afrique.latribune.fr

Qui est Philippe Baretaud, nouveau CEO de l’hôtelier sud-africain Mantis Group ?

Hits: 1

Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire