France Football, le magazine hebdomadaire français a dévoilé, lundi soir, la liste des 30 joueurs nominés pour le Ballon d’Or 2018 dans laquelle figurent deux Africains, à savoir le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mohamed Salah qui vont essayer de marcher sur les traces de George Weah, mais c’est loin d’être gagné vu l’énorme concurrence.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mané et Salah n’ont pas usurpé leur place dans la crème du foot planétaire. Si leur talent est indéniable, c’est véritablement au cours de la saison écoulée qu’ils ont explosé au plus haut niveau.

En effet, l’artiste égyptien a littéralement régné sur la Premier League avec 32 réalisations en 34 rencontres, soit un ratio de 0, 94 but par match en plus de 10 passes décisives. Cette performance digne d’un « seigneur des stades » lui a valu le plébiscite de ses pairs qui l’ont logiquement désigné meilleur joueur de la saison.

De son côté, le feu follet sénégalais, parfois mis sur le banc par son coach Jürgen Klopp adepte du turn-over, a néanmoins disputé 28 matchs dans le championnat anglais sanctionnés par 10 buts et 7 passes décisives.

En Ligue européenne des Champions, la plus prisée des compétitions interclubs dans le monde, Mané (1m75 pour 69 kg) et Salah (1m75 pour 70 kg) ont frappé un grand coup en étant les fers de lance de Liverpool, finaliste malheureux contre le Real Madrid (3-1). En compagnie de leur coéquipier brésilien Roberto Firmino, le Sénégalais et l’Egyptien ont fini meilleurs buteurs de la Coupe aux grandes oreilles avec 10 buts.

Au terme de la saison, Mohamed Salah a même été choisi par l’Union des associations européennes de football (UEFA) pour figurer dans l’équipe-type de cette compétition. Surfant sur cette vague de réussite, le natif de Bassioun El Gharbia (Egypte) s’est ensuite adjugé le Ballon d’Or africain 2017, coiffant au poteau son partenaire en club.

La Coupe du monde 2018 aura été la seule ombre au tableau des deux joueurs de 26 ans. Avec le Sénégal et l’Egypte, Mané et Salah n’ont pu éviter l’élimination dès le premier tour au Mondial russe. Au pays des Tsars, le joueur formé à l’Académie Génération Football (Dakar) a planté une banderille contre le Japon (2-2) et distillé une passe décisive sur le but d’Idrissa Gana Guèye face à la Pologne (1-2). Mais cela n’a pas suffi au bonheur des Lions domptés par la Colombie (1-0) lors de la rencontre cruciale du groupe H.

Mouhamed Salah, victime d’une grave blessure à l’épaule contractée lors de la finale de la Champions League, a quand même trouvé, à deux reprises, le chemin des filets à l’occasion des défaites face à la Russie (3-1) et à l’Arabie Saoudite (2-1).

A l’entame de cette saison, les deux coéquipiers de Liverpool marquent un peu le pas. En 8 matchs dans le championnat anglais, Mané totalise 4 buts là où Salah affiche un bilan famélique de 3 buts et 1 passe décisive. En Ligue européenne des Champions, ils n’ont pas encore débloqué leur compteur après deux journées.

Jusqu’ici George Weah, l’actuel président du Liberia, demeure le seul Africain à avoir décroché le Saint Graal (Ballon d’Or) en 1995 alors qu’il portait la tunique du Milan AC (Italie). Depuis, il faut reconnaître que le continent noir a produit des talents avec, entre autres, le milieu ghanéen Michael Essien, l’attaquant ivoirien Didier Drogba et celui camerounais Samuel Eto’o fils, mais aucun n’a réussi à inscrire son nom à ce prestigieux palmarès.

Sadio Mané, déjà nominé pour le Ballon d’Or 2017 contrairement à Mohamed Salah, s’était finalement classé 23ème. Pour cette édition dont les résultats seront connus le 3 décembre 2018, les deux représentants africains peuvent au mieux espérer une place dans le top 15 mondial car, le Croate Luka Modri? semble avoir la faveur des pronostics et les outsiders sont les Français Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Raphaël Varane.

APA

Ballon d’Or 2018 : Mané et Salah peuvent-ils rééditer l’exploit de George Weah ?

Hits: 0

Étiqueté avec :