Le Tour de France cycliste 2020, initialement prévu du 27 juin au 19 juillet, a officiellement été reporté du 29 août au 20 septembre, à cause de la pandémie de nouveau coronavirus. Cette décision va entraîner la reprogrammation des deux autres grands tours, celui d’Italie (Giro) et celui d’Espagne (Vuelta).

À circonstances exceptionnelles, (re)programmation exceptionnelle : pour la première fois en 103 ans d’histoire, le Tour de France cycliste débutera à la toute fin de l’été. Pandémie de coronavirus oblige, l’épreuve-phare du cyclisme sur route a en effet été décalée du 27 juin-19 juillet au 29 août-20 septembre. Une décision attendue car les autorités françaises ont interdit tout grand rassemblement au cours des trois prochains mois, au moins.

« Le président de la République a donné la date du 14 juillet pour l’amorce des rassemblements avec le public, a expliqué Christian Prudhomme, le Directeur du Tour de France, à l’Agence France-Presse. Il nous est apparu plus sage de mettre le plus de temps afin que les coureurs soient dans la forme qui convient. Plus le temps d’arrêt est long, plus il faut de temps pour se remettre en forme ».

Une organisation réduite, par sécurité

Les organisateurs du Tour de France ont cependant promis que ce ne serait pas une édition au rabais, pour autant, même si l’encadrement et l’accompagnement, habituellement massifs, seraient moindre que les années précédentes, ne serait-ce que pour prévenir les risques liés au Covid-19.

« Les difficultés économiques prévisibles des entreprises vont toucher la caravane, a ajouté Christian Prudhomme. Il y aura sans doute un peu moins de véhicules que les années précédentes. Je m’attends aussi à ce que la zone technique soit moins importante, en termes de plateaux de télévision ».

Un calendrier chamboulé

Pour le reste, pas de grands changements avec un parcours quasi identique, cette « Grande Boucle » débutant à Nice et s’achevant (comme toujours) à Paris sur les Champs-Élysées. Ce report de deux mois aura en revanche de larges conséquences sur les autres grands événements de ce sport, si l’on excepte les Mondiaux de cyclisme sur route toujours prévus du 20 au 27 septembre.

Le 15 mai, au plus tard, l’Union cycliste internationale (UCI) doit notamment dévoiler les dates des deux autres grands tours : celui d’Italie (Giro) et celui d’Espagne (Vuelta). « Le Giro se disputera après les Mondiaux sur route et sera suivi par la Vuelta, a simplement indiqué l’UCI. Les plus prestigieuses épreuves sur route d’un jour (les “Monuments”), soit Milano-Sanremo (Italie), le Tour des Flandres (Belgique), Paris-Roubaix (France), Liège-Bastogne-Liège (Belgique) et Il Lombardia (Italie), se dérouleront toutes cette saison, à des dates encore à définir ».

RFI

Cyclisme: le Tour de France reporté du 29 août au 20 septembre
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *