Les entrepreneurs le savent la gestion du stress est un impondérable dans la direction de l’entreprise. Quasiment toujours et dans les sondages dans les 10 métiers les plus stressants du monde, mieux vaut développer des qualités pour contrer le stress et éviter de vous retrouver dans le burn-out. Si certains confinés vivent le stress d’inactivité, d’autres confinés sont à l’inverse dans une suractivité. Zoom sur ces qualités à développer si vous ne souhaitez pas crouler sous le stress. 

La patience : un atout de poids

Le temps est une donnée qui ne laisse aucun répit dans les petites entreprises et qui peut s’étirer en longueur dans les grandes. Il s’agit d’ailleurs souvent d’une donnée qui fait débat dans la collaboration entre les deux types d’entreprises. Si les grandes essaient d’intégrer cette rapidité et agilité des start-ups, les plus petites entreprises essaient à l’inverse d’avoir plus de temps devant elles. En cette période de coronavirus où tout se fait plus lentement et où les délais notamment de paiement s’allongent cette donnée est d’autant plus cruciale que la trésorerie de ces dernières reste limitée. Pour résister au stress, la première vertu à avoir reste la patience. Soumis au stress des fournisseurs et des institutions publiques (même si actuellement elles font, (il faut le reconnaître), des efforts), vous allez être mis en difficultés à ce niveau pendant toute votre vie entrepreneuriale. Entre les temps de signature de contrat qui peuvent être très longs et ceux de paiements, il faut savoir prendre son mal en patience… A noter tout de même que quelques grandes entreprises fonctionnent rubis sur l’ongle comme SAGE. Une attitude que les petites entreprises saluent.

La capacité d’adaptation

Un entrepreneur doit savoir s’adapter à toutes les situations et appréhender des virages à 180° dans les décisions cruciales pour inclure les imprévus. Pendant cette période de coronavirus, certains sont mis à rudes épreuves et doivent par exemple subir des ruptures d’approvisionnement qui ne sont pas du tout habituelles ou tout simplement des délais de livraison complètement bouleversés par la crise sanitaire. Si vous ne voulez pas succomber au stress, mieux vaut savoir prêter attention à ces différents imprévus sans y laisser votre sérénité. Toutes ces difficultés même si elles peuvent paraître insurmontables ne sont que des mini défis à remporter. Votre vision sur elles doit changer pour vous éviter une surcharge de stress en plus de l’adrénaline provoquée par l’urgence des différentes situations. Vous devez être capable d’adapter votre organisation dans un temps record sans pour autant communiquer ou subir les effets du stress. Il s’agit donc de voir les changements comme une banalité.

La relativisation de la situation

C’est le premier réflexe à avoir si vous ne souhaitez pas exploser sous le stress. Même dans les situations les plus difficiles, vous devez relativiser leur importance. Plus vous serez confronté à des situations de stress identiques plus vous allez les banaliser. Un client mécontent ? Une livraison qui se passe mal ? Un fournisseur qui ne paie pas ? Une situation qui ne semble pas décoller ? Vous êtes là pour trouver des solutions et stresser ne change rien ! Facile à dire, me direz-vous. Alors comment faire ? Dans ce type de situation, vous devez relativiser votre point de vue : même si votre entreprise coule ce n’est pas la fin du monde ! Il n’y a pas mort d’hommes alors arrêter de vous mettre trop de pression improductive à évaluer avec votre émotionnel des situations qui doivent être traitées avec la plus grande sérénité possible. Vous devez être dans l’action, tenir compte des conséquences bien entendu mais pas les prendre à cœur. A défaut, vous pourriez faire un yoyo émotionnel plus que désagréable. Surtout, Ne prenez pas personnellement tout ce qui arrive à votre entreprise. Certes, vous avez tendance à vous projeter en elle mais vous ne devez pas pousser cette projection trop loin car elle subit des difficultés indépendantes de votre manière d’agir. Vous pouvez avoir fait le maximum et les aléas venir à bout de vos efforts. C’est le côté négatif de l’entrepreneuriat, le côté positif sera votre manière d’appréhender les choses.

La compréhension et la bienveillance

Nombre de situations nous stressent mais surtout certaines personnes déclenchent un stress par leur comportement. On a du mal à saisir leurs réactions et elles ont tendance à faire des choses qui nous agacent plus que fortement. On se demande parfois comment elles peuvent agir ainsi et nous manquer autant de respect. Dans ce genre de cas, il faut essayer de vous mettre dans la bienveillance au maximum et donc d’utiliser la position inverse de celle qui vous vient naturellement. En d’autres termes, vous devez chercher toutes les excuses possibles à la personne et non l’inverse. Vous pourrez ainsi essayer d’admettre son point de vue au lieu de le rejeter sans explications. Surtout, vous devez garder en mémoire que la perception du dirigeant est faussée par le fait qu’il pense souvent agir pour le bien commun. Or, ce dernier ne comprend pas les individualités et le sentiment d’injustice. Ce n’est pas parce que vous trouvez naturel de vous sacrifier pour le bien commun que la conception est identique à l’inverse. Les salariés sont souvent amenés à penser à titre individuel, pour eux et non pour la communauté. Même si cette tendance s’est beaucoup modifiée ces dernières années, ils auront toujours tendance à penser en termes de droit personnel et individuel même si cela va à l’encontre de l’intérêt général de la société. Vous devez donc pouvoir vous projeter dans cette situation pour comprendre une partie de leur comportement. Il faut aussi intégrer le fait que souvent il délie les obligations des devoirs. Une de vos obligations mineures qui n’est pas remplie peut entraîner qu’une obligation majeure à l’inverse ne le soit pas de l’autre côté. D’où le fait que vous devez être le plus rigoureux possible de votre côté. A défaut, vous risquez fort de vous enfermer un cercle vicieux. Vous n’êtes pas parfait et eux non plus donc autant être dans la profonde bienveillance : en principe personne ne vous cherche du mal !

dynamique-mag.com

Quelques vertus à avoir pour ne pas éclater
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *