Après les guichets du Fonds monétaire international (Fmi), de la Banque islamique du développement (Bid), de le Banque africaine de développement (Bad), etc., la Côte d’Ivoire s’est fait financer sans difficulté sur le Marché des Titres Publics de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), le 27 avril. Première économie de la sous-région, la Côte d’Ivoire est également premier pays de l’Uemoa à émettre des Bons “Social Covid-19”.

Ce teste a été un succès, puisque pour un montant de 180 millions de FCFA sollicité, les soumissions ce sont établis à 508, 880 millions de FCFA, soit un taux de 282,7100 % de couverture du montant mis en adjudication.

88 investisseurs ont souscrit à cette émission à maturité courte (3 mois) pour un taux moyen pondéré de 3,5208 % et un taux marginal de 3,6199 %.

En se faisant financer sans difficulté sur le marché régional dans un contexte marqué par le ralentissement de l’activité économique du fait de la pandémie à Coronavirus, la Côte d’Ivoire démontre encore une fois de plus qu’à l’instar des institutions financières internationales (le Fmi), les investisseurs privés ont encore une grande confiance en la qualité de sa signature.

Avec un Pib par d’habitant de 953 351 F cfa (chiffre de 2018), la Côte d’Ivoire est sortie de la catégorie des pays pauvres très endettés à la fin de la crise post-électorale en 2011, pour se classer parmi les pays « pré-émergent », grâce à une gestion rigoureuse des finances publiques et la mise en œuvre de mesures courageuses pour améliorer l’environnement des affaires.

Projetée à 7,4% en 2020, la croissance du pays est tirée par l’agriculture, les services et l’industrie. La part des secteurs de l’industrie et du service dans la formation du Pib est en croissance constante, signe de la transformation structurelle de l’économie.

Outre la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, ont pris rendez-vous pour émettre des émissions de Bons “Social Covid-19”, sur le Marché des Titres Publics de l’Uemoa, dans les tout prochains jours.

Selon le calendrier publié par Uemoa-Titre, la Côte d’Ivoire devrait émettre des Bons “Social Covid-19”, de 180 millions de F cfa et de 175 millions de F cfa, respectivement le 4 avril et le 11 avril.

Partie de la Chine, la pandémie à Coronavirus affecte toutes les économies du monde. Les experts prédisent la récession de toute l’économie mondiale si une solution rapide n’est pas trouvée à la maladie qui a réussi paralyser le commerce mondiale et provoqué la dégringolade de toutes les places financières.

Les pays africains, notamment la Côte d’Ivoire, ont modifié leurs priorités budgétaires pour se concentrer sur le financement et la mise en œuvre de plans de riposte tout aussi coûteux que les pertes provoquées par les mesures barrières recommandées pour freiner sa propagation.

fratmat.info

Mobilisation des ressources financières: La Côte d’Ivoire, premier pays à émettre des Bons “Social Covid-19” sur le marché de l’Uemoa
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *